L’hygiène, la nouvelle priorité en entreprise

Hygiène

Dans un contexte sanitaire sensible, les exigences en matière d’hygiène se sont drastiquement renforcées. À titre d’exemple, le dernier rapport mondial Essentials Initiative 2021 d’Essity souligne qu’un collaborateur sur deux a des attentes plus élevées quant à l’hygiène sur son lieu de travail. D’autant que les espaces partagés sous-tendent une vigilance et une responsabilité accrues pour respecter les nouveaux standards en matière d’hygiène. Loin d’être éphémère, ce phénomène va profondément s’ancrer dans les us et coutumes des entreprises. C’est dans ce contexte que Laurence Henry, responsable de clientèle nationale, et Samy Ben Jazia, responsable de la communication pour l’Europe du sud, tous deux représentant la marque Tork au sein de la division hygiène professionnelle d’Essity, partagent leur vision prospective de l’hygiène en entreprise.

tork

Pourriez-vous s’il vous plait présenter la marque Tork ? 

Laurence Henry : Tork est la marque d’hygiène professionnelle du groupe Essity. En tant que leader mondial de l’hygiène pour les professionnels, nous avons pour mission d’élever les standards d’hygiène, et ce, de manière durable. Depuis plus de 50 ans, la marque Tork se développe sur le marché mondial, jusqu’à couvrir près de 150 pays aujourd’hui dont la France.

Selon vous, quelle place occupera l’hygiène au travail dans les prochaines années ? 

Laurence Henry : Sans aucun doute, la crise sanitaire a réorganisé les priorités des dirigeants d’entreprise et des collaborateurs. L’hygiène qui était jusqu’alors nécessaire, est devenue primordiale. Il en va aujourd’hui de la sécurité des personnes mais aussi de leur productivité et de leur bien-être au travail.

Samy Ben Jazia : Dans cette dynamique, l’hygiène va rester une thématique très importante dans les années à venir. Cela sera peut-être un sujet moins critique quand la pandémie sera pleinement maîtrisée, mais il est évident que le monde professionnel gardera un standard d’hygiène beaucoup plus élevé qu’avant la crise. Nous en avons vu les bénéfices cet hiver dans toute l’Europe : les cas de grippe signalés ont baissé de 99,5 % par rapport à la même période l’année précédente[1].

Il semble que les mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la Covid-19 ont porté leurs fruits. À mon sens, c’est notamment dû aux bonnes pratiques adoptées par le grand public (intensification du lavage des mains, port du masque obligatoire, etc.) mais aussi à la typologie de produits d’hygiène qui ont été mis à leur disposition. Je pense notamment à la distribution feuille-à-feuille pour les essuie-mains qui permet de réduire la contamination croisée.

Quels sont les prochains défis des responsables de site ?

Laurence Henry : Les gestionnaires de site ont une mission de taille : Assurer le bon fonctionnement du site ainsi qu’un excellent niveau de services aux collaborateurs. Aujourd’hui, ils sont confrontés à de nouveaux enjeux :

  1. Maintenir des niveaux élevés d’hygiène au travail, préservant ainsi la santé, la sécurité et le bien-être des collaborateurs.
  2. Contribuer aux objectifs de développement durable de leur entreprise, que ce soit à travers le choix de leurs partenaires, la sélection des produits ou encore la gestion des consommations.
  3. Booster la productivité des équipes en s’appuyant sur des solutions intelligentes et la capacité d’innovation de leurs partenaires.

Comment les nouvelles technologies vont transformer l’hygiène professionnelle ?

Laurence Henry : Les nouvelles technologies vont permettre aux gestionnaires de site de booster l’efficacité des équipes, tout en améliorant la satisfaction des clients finaux. Parce que les agents d’entretien ont de plus en plus de tâches à accomplir, ces derniers ont besoin de s’appuyer sur des solutions intelligentes pour mieux allouer leur temps et leur énergie, dans une logique d’efficience. Chez Essity, nous sommes convaincus que le nettoyage professionnel basé sur les données représente l’avenir du secteur.

Samy Ben Jazia : C’est dans cette optique que nous avons créé Tork Vision Nettoyage, anciennement connu sous le nom de Tork EasyCube®. Les distributeurs connectés fournissent aux équipes d’entretien des informations en temps réel leur indiquant où et quand intervenir, que ce soit pour nettoyer des sanitaires ou réapprovisionner les distributeurs. Grâce à ce dispositif, ces dernières économisent jusqu’à 20 % de temps de ronde. Elles peuvent ainsi se focaliser sur les zones à fort passage et assurer une qualité de service optimale.

Voyez-vous des tendances se dessiner en matière de développement durable ?

Samy Ben Jazia : Aujourd’hui, le gestionnaire de site doit accomplir sa mission, avec une vision durable. Pour ce faire, différents leviers se démocratisent dont notamment :

  • La consommation durable

Faire plus avec moins, telle est l’ambition de la consommation durable. Dans les entreprises, cela va se traduire par l’utilisation de produits permettant de minimiser la consommation et le gaspillage, offrant ainsi un impact environnemental réduit et une meilleure rentabilité. À titre d’exemple, notre distributeur de serviettes Tork Xpressnap Fit® réduit le nombre de serviettes inutilisées jetées de plus de la moitié.

  • L’économie circulaire

Pour utiliser leurs ressources plus efficacement et réduire leurs déchets, les entreprises peuvent s’appuyer sur des services innovants proposés par leurs partenaires. Tork a lancé le premier service au monde de recyclage d’essuie-mains en papier. Intitulée Tork PaperCircle®, cette solution permet de recueillir les essuie-mains en papier qui sont jetés à la poubelle pour les recycler en nouveaux produits papiers, réduisant l’empreinte carbone de ces consommables de l’ordre de 40 %.

Retrouvez l’offre Tork sur manutan.fr

[1] Source : European Centre for Disease Prevention and Control (ECDC)

Suivre MANUTAN sur