Quels nouveaux usages pour les espaces de bureaux ?

Aménagement de l'espace

Flex office, télétravail, coworking, autant de nouvelles habitudes de travail qui bouleversent l’usage classique réservé aux espaces de bureaux. Puisqu’il est de moins en moins nécessaire aujourd’hui, de se rendre chaque jour dans les locaux de son entreprise pour travailler, quels nouveaux usages réserver aux espaces de bureaux ?

Les nouveaux usages pour les espaces de bureaux

Au cours de la décennie écoulée, sous l’effet du nomadisme et de l’essor du travail à distance, le taux d’occupation réel des bâtiments de bureaux à baisser de 30 % à 40 % en Ile-de-France[1]. Bien sûr, la Covid-19 accentue cette tendance. Tandis que le télétravail et le home office sont souvent plébiscités par les salariés, les entreprises envisagent de plus en plus le Flex office comme une solution d’avenir. Selon une étude du cabinet Deloitte, avant même l’épidémie, entre les congés payés, les RTT, les déplacements professionnels, les réunions internes, les déplacements à l’extérieur et le télétravail, le taux d’occupation moyen des postes de travail n’excédait pas 70 %, voire 50 % selon les entreprises. Avec un coût annuel moyen compris entre 5 000 et 18 000 euros HT par poste de travail, il y a là largement matière à réflexion pour faire évoluer les usages réservés aux espaces de bureaux.

Répondre aux besoins de flexibilité

L’évolution des espaces de travail ne doit pas répondre au seul souci pour les entreprises de réaliser des économies. De nombreux autres paramètres rentrent en ligne de compte. Depuis le confinement du printemps 2020 l’immense majorité des salariés (81 %) souhaitent continuer à télétravailler un ou plusieurs jours par semaine. Puisqu’il est aujourd’hui possible de travailler aussi bien en Home Office, qu’en coworking ou au bureau, cette nouvelle flexibilité pose clairement la question de la définition de l’espace de travail. En réponse à quelle obligation devrait-on se rendre chaque jour dans les locaux de son entreprise ? Quel espace de travail faut-il privilégier pour se concentrer, pour échanger entre collègues ou se concerter autour d’un projet ?  Quels lieux et quelle organisation de l’espace privilégier pour créer les conditions d’un bien-être et d’une qualité de vie au travail propices à l’engagement des collaborateurs et à leur productivité ? En un mot, quelle est aujourd’hui la raison d’être du bureau et quelle doit être sa valeur ajoutée ?

Un lieu de rencontres et d’échanges

Sous l’effet du télétravail et des outils collaboratifs, l’espace de travail se dématérialise. Selon différentes études, le travail à distance augmente aussi la productivité et l’engagement des collaborateurs. De son côté, l’idée d’un poste de travail attitré dans les locaux de son entreprise tend à devenir obsolète face au succès croissant du Flex office. Face à ces évolutions, l’une des fonctions intangibles des espaces de bureaux s’impose : celle d’un lieu de sociabilité, de rencontres et d’échanges.

Les bureaux sont appelés à devenir des hubs collaboratifs, où les collaborateurs se rendraient pour rencontrer leurs collègues, participer aux réunions de travail ou assister aux présentations les plus importantes. L’espace de travail physique devient celui de l’incarnation de l’identité d’entreprise. Comme le souligne Ludovic Delaisse, directeur général de Cushman & Wakefield France, spécialiste de la gestion immobilière des espaces professionnels  : « C’est le poumon de l’entreprise, où se concentre la richesse des interactions sociales ». Plus que jamais, le bureau devient l’emblème d’une culture d’entreprise, un lieu de cohésion sociale autour duquel se cristallise le sentiment d’appartenance. Il est aussi la vitrine extérieure, l’espace où l’on reçoit les visiteurs. Voilà pourquoi il est essentiel aujourd’hui de faire des espaces de bureaux des endroits conviviaux, modulables et multi-usages. A l’heure du flex office et du télétravail, il n’y a plus de sens à organiser l’essentiel de ses locaux en open-space. Salles de réception, de réunion, cafétarias conviviales, espaces de concentration, mais aussi de détente entre deux séances de travail productives, voilà les nouveaux usages à réserver aux locaux professionnels.

Attirer les talents

Plus que jamais, les espaces de bureaux doivent faire la preuve de leur valeur ajoutée par rapport aux autres espaces de travail que sont le home office ou le coworking. Il y a là un enjeu de cohésion, mais aussi d’attractivité pour permettre à l’entreprise d’attirer à elle de nouveaux talents. De ce point de vue, les locaux de l’entreprise contribuent très largement au succès d’une marque employeur. A niveau de poste et de salaire équivalent, il y a fort à parier qu’entre deux entreprises, un candidat choisira celle qui, en plus de lui offrir la possibilité du télétravail, lui donnera aussi envie de se rendre dans ses locaux, parce qu’il sait qu’il s’y sentira bien, qu’il y travaillera efficacement et que les interactions avec ses collègues seront riches. Encore plus que par le passé, l’espace de bureau devient l’emblème du succès d’une entreprise. L’important n’est plus qu’il soit en mesure d’accueillir tous les collaborateurs en même temps, mais qu’il les séduise et les rende fiers et heureux de travailler pour cette entreprise.

[1] https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/le-cash-management-au-secours-des-espaces-de-travail-857108.html

Retrouvez toute la sélection pour Bien-travailler :

Suivre MANUTAN sur